Description de la piéride du chou

Cette espèce de papillon est le plus commun des jardins. Il a pour nom latin Pieris brassicae (Linnaeus, 1758) . On le nomme aussi papillon blanc du chou. C’est le plus grand des piérides pouvant mesurer jusqu’à 65mm d’envergure. Il appartient à la famille des Pieridae.  On ne compte pas moins d’une quinzaine de variétés de Pieris en France . Les plus connus sont la piéride de la rave (Pieris rapae ) et la piéride du navet (Pieris napi).

La différence sexuelle est très marquée. La femelle a 2 gros points noirs au centre de l’aile alors que le mâle n’en a pas. Le mâle a souvent sur la face externe de l’aile postérieure une coloration jaunâtre et moucheté de noir.

Habitat

Ils sont présent dans toute l’Europe et Afrique du Nord, se rencontrant d’Avril à Octobre jusqu’à 1800 mètres d’altitude et plus rarement 2000. Il affectionne tous les endroits où poussent des fleurs: prairies fleuries, champs de culture, jardins de ville et cultures maraîchères pour la ponte.

Comment différencier les piérides?

Ce n’est pas chose aisée vu la grande ressemblance d’une espèce à l’autre. La taille est souvent un facteur déterminant mais peu être trompeuse car la troisième génération de la piéride du chou est plus petite.
La bordure des ailes est un bon critère car la piéride du chou à des bords noirs très marqués et sans dégradé. Sur la photo du dessous (piéride de la rave) la bordure est moins marqué.

Le nombres de points chez les mâles: le mâle de la piéride du chou ne possède aucun point sur la face interne de ses ailes alors que le mâle de la piéride de la rave en arrière-plan a un point noir à l’intérieur des ailes.

D’autres moyens de les distinguer sont les nervures des ailes très marquées chez la piéride du navet.

Cycle de vie

De la ponte à l’éclosion: 10 jours
Stade larvaire et mues: 30 jours
De la chrysalide au papillon adulte: 10 jours à 200 jours.

En fin de saison, la chrysalide peut hiverner pour éclore au printemps suivant.

L’accouplement des piérides

Il a lieu dès l’émergence, à partir d’Avril-Mai et suivant le climat jusqu’en Octobre. Une année peut compter 3 générations. L’accouplement a lieu en milieu ou fin d’après-midi et dure souvent une bonne heure. Le mâle est porté par la femelle. Elle ira pondre le lendemain.

Plante hôte

Evidemment le chou est une plante de prédilection pour ce papillon mais il peut aussi pondre sur les plantes de la famille des crucifères (navet, moutarde…). En l’abscence de celles-ci, il peut pondre sur les feuilles de capucines.

Au jardin potager, à l’automne, on constate souvent de très gros dégâts causés par une colonie de chenilles.

 

La chenille

Elle est caractérisée par une couleur ventrale jaune et jaune crème à verte sur le dessus. Le ventre est couvert de petits points noirs alors que le dessus possèdent de grosses taches noires. Le corps est couvert de soies blanches très nombreuses.
Sur une même plante, on peut facilement compter plusieurs dizaine de chenilles.

A leur premier stade de développement, après la naissance, elles restent groupées. Elles se disperseront après la troisième mue.

La nourriture naturelle de l’adulte

Sur une astéracée

Sur une cardamine

Sur un buddleia

Sur un ail sauvage

Prédateurs des piérides

Dans la nature, il existe de nombreux ennemis naturels:

  • Les œufs sont consommés par les syrphes, les chrysopes, les guêpes et les gastéropodes:
  • Les chenilles se font dévorer par les syrphes, les chrysopes, les guêpes et les oiseaux
  • Les adultes se font manger par les oiseaux et les lézards

Les chenilles se font parasiter par des petites guêpes (apanteles glomeratus) et de petites mouches tachinaires (Tachina fera).

Lutte biologique au jardin potager

Pour les amateurs de lutte biologique, on attirera donc les insectes parasites ci-dessus en semant des fleurs, créant des abris à insectes, laissant un beau pied d’orties.
On peut aussi semer des capucines sur lesquelles les papillons viendront y déposer leurs œufs.
Il existe aussi dans le commerce horticole des filets de protection dits « filets de maraichage« .

Autre chenille de papillon occasionnant des dégâts sur les cultures de choux

Un autre papillon s’intéresse à la culture des choux, c’est la teigne des choux (Plutella xylostella).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre avis compte
[Total: 0 Moyenne: 0]